logotype

Equateur 

 

J1 : Quito – Transfert de l´aéroport Tababela à un hôtel du centre historique

Balade nocturne dans le centre historique.

 *

J2 : Quito – Visite du centre historique Patrimoine Culturel de l´Humanité 

Visite du « Museo de la Ciudad / Hospital San Juan de Dios ».

Bus pour Tumbabiro en fin d'apres-midi.

 *

J3 : Tumbabiro – Visite de la ferme permacole et introduction à la permaculture en climat semi-aride.

Découverte des cultures, de la gestion de l'eau, bio-construction, balades, observation de la flore et de la faune.

   

 *

J4 : Tumbabiro – Apprentissage et main à la pâte - boulangerie artisanale – découverte pains typiques aux farines de mais et de quinoa (cuisson au four à bois).

Baignade aux thermes d'eau chaude volcanique de Chachimbiro.

 *

J5 : Tumbabiro et alentours – Visite des villages de Pablo Arenas et Cahuasqui.

A la rencontre des métiers anciens : Atelier construction d'adobe (briques en terre crue) qui sont la base des constructions andines (peu à peu en voie de disparition pour être remplacées par les blocs de ciment...).

 *

J6 : Tumbabiro et alentours – Visite de Salinas (vallée du Chota - population afro équatorienne). A la rencontre des métiers anciens :

1. Trapiche élaboration á l´ancienne de la panela (à base de la canne à sucre) / en fonction de la saison – la panela est une denrée de base dans l´alimentation équatorienne (comme l´est le sucre en Belgique).

2. Visite du musée du sel (d'où le nom du village Salinas – petit musée qui retrace comment se faisait l'exploitation des mines de sel dans la région – initiative locale des populations afro équatoriennes).

 *

J7 – J10: Otavalo – Bus Tumbabiro – Otavalo / Communauté indigene Mushuk Muskuy (zone urbaine). Visite et activités au sein des différents potagers urbains des familles de la communauté et petits élevages (cochons d'Inde, cochons, poules, tilapias, vache).

Activités à la rencontre des métiers artisanaux (Otavalo est la capitale de l´artisanat équatorien dont le moteur sont les artisans indigènes de la région):

1. Atelier élaboration de colliers et bracelets en perles naturelles.

2. Atelier élaboration alpargatas (chaussures typiques des indigenes) en fibres de cabuya (en voie de disparition).

3. Atelier élaboration des instruments de musique (instruments à vent).

4. Contes et légendes des Andes.

Possibilité de balades nature dans les environs guidées par les membres de la communauté.

   

 *

J11 – J14 : Zuleta – Bus Otavalo – Zuleta / Communauté indigène Los Arayanes (zone rurale).

Vie au rythme des tâches des paysans indigènes de la communauté : traite des vaches ('une des activités principales de la communauté tourne autour de la production du lait et petite transformation), récolte du mais, du blé, transformation en farine, etc.

Visite de la « distillerie artisanale » de la fabrication du « Mishki Uphiana », une liqueur fabriquée par la communauté á base du jus de cane et de miel d´abeille.

Visite d'un atelier de broderie typique des tenues élégantes que portent les femmes indigènes des Andes.

Possibilité de randonnées et balades dans la vallée appelée « Arco Iris » guidées par les membres de la communauté.

 *

J15 : Quito – Transfert Zuleta – Aéroport Tababela