logotype

Kawsak Sacha

Lancée par le peuple kichwa de Sarayaku, l'idée de la déclaration de la Kawsak Sacha (Forêt vivante) est de faire reconnaître à l'humanité la nécessité de préserver les forêts et assurer la pérennité des peuples qui y vivent.

Cette déclaration consiste en la reconnaissance de la catégorie "Selva viviente" (Territoire sacré, Patrimoine de la biodiversité et Culture des peuples et nationalités en Equateur) et repose sur trois principes :

1. Reconnaissance et adoption de la zone d'exclusion minière, pétrolière et forestière : le développement de projets industriels est incompatible dans les territoires sacrés et le pétrole et l'exploitation minière doivent rester souterrains

2. Délimitation symbolique et géographique : un périmètre d'arbres en fleurs, un espace sacré dans les limites ancestrales des territoires des peuples autochtones amazoniens     [Voir le projet de Frontière de vie]

3. Mise en oeuvre et application du Sumak Kawsay* à travers les actions des plans de vie : démontrer un nouveau modèle économique basé sur la vie en harmonie est une proposition urgente et concrète présentée par les habitants de Sarayaku pour changer le modèle de développement de l'extraction et la vente d'énergies fossiles pour le développement harmonieux et respectueux de la vie et du bien-être de la nature, de la planète et des êtres humains

*Sumak Kawsay :

- Avoir un territoire sain sans pollution : une terre productive et abondante de ressources naturelles qui assurent la souveraineté alimentaire

- Avoir un système d'organisation propre, durable et libre, en harmonie avec les concepts de développement des peuples et des nationalités

- Savoir pratiquer les connaissances ancestrales, maintenir les pratiques des coutumes traditionnelles et renforcer l'identité

 

L'objectif est de mettre en oeuvre un modèle économique différent et solidaire, améliorer la qualité et le mode de vie, à travers des plans de gestion durable des ressources naturelles.