logotype

Des fruits au goût solidaire

Nous avons décidé de nous unir avec l'Institut Cardinal Mercier (Waterloo), l'école La Cime (Genval) et le restaurant social Resto&co (Braine-l'Alleud) pour créer un verger biologique. Objectif : créer des liens au sein de la société. 

«

La solidarité est le fondement même de l'humanité, la base du vivre ensemble.

»


Sur le terrain d’environ douze ares de l'Institut, nous envisageons de placer une quinzaine d’arbres fruitiers en privilégiant la plantation de variétés anciennes que la Faculté de Gembloux tente de réintroduire. Pommiers, poiriers, pruniers, noyers et arbustes de petits fruits seront notamment plantés.

 

Des jeunes engagés socialement

Qui dit plantations dit récoltes.

D’une part, les fruits seront utilisés pour les cours de cuisine de l’institut. D’autre part, ils seront offerts à Resto & Co dans le but de diminuer les coûts du restaurant social et de permettre aux personnes défavorisées de découvrir des produits biologiques. 

«Par ce projet avec Resto & Co, nous voulons sensibiliser les jeunes à une solidarité envers les autres. Les membres du restaurant comptent d’ailleurs apporter leur aide pendant les récoltes. L’idée est donc de créer des liens entre les élèves et les citoyens fréquentant le restaurant solidaire», explique Tatiana Stellian (MATM)

À travers ce projet, l’objectif est également de conscientiser les élèves de l’institut Cardinal Mercier aux problématiques du développement durable comme l’eau et sa préservation, le gaspillage alimentaire et les alternatives à mettre en œuvre.

Ainsi, pendant l’année scolaire, nous réaliserons des animations dans l’école afin d’organiser par la suite un événement pour sensibiliser le grand public à ces différentes thématiques.

 

Un impact sur les citoyens

Si ce projet de verger permet d’impliquer les jeunes dans une initiative citoyenne solidaire, il a également comme volonté de créer des liens sociaux entre les différents acteurs de la commune. L’institut Cardinal Mercier est la première école qui réalisera un tel projet sur la commune de Waterloo. Qui plus est, un projet réunissant à la fois des élèves et leurs professeurs mais aussi deux associations et la section horticole d’une école spécialisée. Les porteurs du projet ont l’intime conviction que cela aura un impact sur les citoyens tant au niveau communal que régional.

 

 

Avec le soutien financier de CERA